Chaleurs – Tabitha King

Bienvenue dans cette première critique où je vous parlerais de Chaleurs de Tabitha King.

 

L’auteur 314rNFB5WTL._UX250_

Tabitha King vit dans le Maine, aux États-Unis, avec ses enfants et son mari, Stephen King (oui, vous avez bien lu xD). Elle a écrit un peu moins d’une dizaine de romans et un recueil de poésie. Elle a rencontré son illustre mari à l’université dans le club de poètes du campus.

Résumé

En arrivant à Nodd’s Ridge, paisible petit village de Nouvelle-5182KC0KXZL._SX195_Angleterre, Pearl Dickenson découvre un petit coin de paradis que les touristes ne peuvent s’empêcher de photographier : un lac comme un saphir dans l’écrin de luxuriantes collines. Et de jolies maisons isolées, comme celle dont elle vient prendre possession, héritée de son grand-oncle Joe.
Lorsqu’elle annonce au vieux McKenzie, qui lui en remet les clés, qu’elle n’a pas l’intention de la vendre mais d’y vivre, Pearl ignore encore qu’elle vient de réveiller les démons des habitants de Nodd’s Bridge.
Entre les chaleurs de l’été, les eaux glaciales du lac et les mystères du cimetière, Pearl va être mêlée aux vengeances inassouvies et exciter la convoitise de deux hommes. Et pour la belle Pearl, qui s’entête à vouloir en plus racheter le restaurant de ce vieux fou de Needham, voilà la promesse de violents orages…

 

Le coup de foudre

J’ai sauvé ce livre de la déchetterie quand la médiathèque où je travaille s’est mis en tête de le jeter. Je dois admettre que son état laissait à désirer.

 

Mon avis

C’est le nom de l’auteure qui m’a attiré : Tabitha King. Je voulais savoir ce que cette femme a dans le ventre. Si ces romans avaient été publié grâce à un nom célèbre ou grâce à un véritable talent.

Je n’ai pas été déçu.

Ce roman raconte l’histoire de Pearl Dickenson, unique métisse dans un petit village du Maine. L’écriture est agréable et fluide, les descriptions sont au rendez-vous, nous offrant un tableau du magnifique paysage qu’est sans doute Nodd’s Ridge. L’histoire ne mérite cependant pas le nom de thriller. Même si certains passages y correspondent, ce roman s’apparente plus au roman sentimental. Il est bien écrit et on ressent la trace de la poète au fond de Tabitha. D’ailleurs, elle a su installer un nombre conséquent de poèmes dans l’histoire par le biais de David, un jeune poète bisexuel entiché de Pearl.

Si l’histoire m’a beaucoup plu, certains personnages ont eu le don de m’agacer, je parle surtout du personnage principal Pearl. Malgré son passé intéressant et sa personnalité géniale. Le triangle amoureux qu’elle crée consciemment autour d’elle sans se soucier des conséquences de ses actes m’a juste donné envie de l’étrangler.

Bref, hors de ça, j’ai apprécié cette lecture, qui m’a tout de même pris un certain temps. Durant tout le roman, Tabitha évoque le monde littéraire de son mari en incluant deux références qui ont surement fait sourire les fans de Stephen King comme moi :

La plus petite référence se passe vers le milieu de l’histoire, Pearl se balade avec un autre personnage dans la forêt entourant sa maison et lui pointe un arbre du doigt, qu’il nomme buisson de Gilead. Gilead est le lieu d’origine de Roland, le personnage principal de la saga La Tour Sombre.

La seconde référence est beaucoup plus conséquente, car Tabitha a fait sien un des personnages de son mari. Je parle ici de Dick Halloran, le cuisinier de l’Overlook possédant le Shining. Dick est un personnage secondaire, figure du passé de Pearl, étant l’homme qui lui a appris à cuisiner et qui était l’employé de son beau-père. Cette référence m’a beaucoup étonnée et le personnage de Dick reste entier malgré la passation de plume.

Pour conclure, je dirais que Tabitha King mérite le titre d’auteure et que son talent d’écrivain est réel. Je donnerais un 16/20 pour ce roman.

Jj

Logo Livraddict

Publicités

Une réflexion sur “Chaleurs – Tabitha King

  1. Ping : Insomnie – Stephen King – Calligraphie des histoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s