Sauveur & fils saison 1 – Marie-Aude Murail

Hello ! Aujourd’hui, chronique Coup de coeur ! *.*

Titre : Sauveur & fils saison 1
Auteure : Marie-Aude Murail
Éditeur : L’école des loisirs
Nombre de pages : 330
Genre : Jeunesse

Une phrase au hasard

Elle aimait broder des coussins et  aussi empoisonner des chats à la mort-au-rat. C’est elle qui m’en a donné le goût.

Résumé

Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

Le coup de foudre

Quand j’ai vu ce hamster sur la couverture, j’ai craqué *.* ensuite, j’ai vu le prix. Et j’ai pris mes distances xD j’ai préféré le louer en bibliothèque pour voir à quoi m’attendre avant de l’acheter.

Mon avis

Whah !

Ce livre est un gros coup de coeur, quand je me suis lancé dans la lecture (sans relire la 4ème de couverture) je ne savais plus à quoi m’attendre.

On suit l’histoire de Sauveur Saint-Yves, le psychologue le plus classe de la planète, noir, 1m80, 80kg de muscles. On sort des stéréotypes du quarantenaire aux rides frontales ou à la vieille dame pincée sondant l’intérieur de votre âme. Il est rare qu’on ait le point de vue du psychologue. Celui-ci est humain, capable d’erreur et légèrement gaffeur.

L’histoire est drôle et très bien écrite, l’auteure nous berce dans ce roman un peu sombre malgré son humour décapant, on y découvre un nombre conséquent de personnages, chacun ayant des problèmes différents, allant de la scarification à la folie, parfois des enfants, moins souvent des adultes. Il faut un peu s’accrocher pour retenir tout le monde, j’ai eu un peu de peine, mais j’ai adoré. Malgré le schéma répétitif, je n’ai pas été lassé par le rythme. Le roman a coulé entre mes doigts tant il m’a passionné. Un petit bémol, les sujets abordés sont peut-être un peu durs pour être mis en jeunesse…

L’histoire se concentre autour des problèmes des patients de Saint-Yves, suivant, en retrait au début, un fil rouge concernant le passé de Sauveur.

Pour c’était un gros coup de coeur, 19/20.

Logo Livraddict

Jj

Ma vie a changé – Marie-Aude Murail

Bien le bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous parle d’un gros coup de coeur que j’ai découvert grâce à une amie, Victoire des Archives d’une lectrice.

Titre : Ma vie a changé
Auteure : Marie-Aude Murail
Édition : L’école des loisirs
Nombre de pages : 180
Genre : Fantastique / Jeunesse

Un phrase au hasard

– J’ai perdu…
J’étouffais un cri. Il allait m’annoncer quelque horrible nouvelle. La mort d’un fils dans un pays lointain.
– J’ai perdu mon elfe.

Résumé

Si votre appartement sent inexplicablement le muguet, et éventuellement la violette, et que cette odeur vous submerge pour disparaître totalement l’instant d’après. Si chez vous des objets changent de place mystérieusement. Si vous ne pouvez en accuser personne. Si vous découvrez sur votre bureau ou dans votre chambre des objets qui ne vous ont jamais appartenu. Si le voisin du dessous vient vous voir et vous explique qu’il a perdu son elfe. Si vous êtes déprimé(e). Si vous pensez que la raison vous quitte. Alors, que vous croyiez ou non aux choses de l’au-delà, vous pouvez être certaine que votre vie va changer.

Le coup de foudre

Une amie qui le lisait, et qui m’a dépeint ce livre comme une fresque merveilleuse et enfantine. ça m’a donné envie de le lire.

Mon avis

Un gros coup de coeur ! Pourtant, en ouvrant ce roman, j’ai d’abord détesté son personnage principal. Madeleine semblait être la documentaliste la plus dépressive sur terre et semblait affublé de la Team Branquignole dans son entourage :

– Son fils, qui donne l’impression d’être le futur cancre
– Sa stagiaire, qui se demande si le livre des records se classe plutôt en poésie ou en documentaire, ou si Victor Hugo se classe sous la lettre V ou H.
– Son voisin, qui a l’air d’avoir un grain
– Et j’en passe…

Et pourtant ! Malgré le désespoir grandissant de Madeleine, un événement va changer sa vie : l’arrivée de Timothée, un elfe.

On passe du désespoir au bonheur à la lecture de ce petit roman qui sent le muguet et l’espoir. Madeleine s’ouvre gentiment à la vie, et même si quelques passages m’ont laissé bête un instant, du fait de leur changement radical de contexte, l’histoire est superbe.

L’écriture est douce et apaisante, on entre dans ce roman comme dans un bon bain chaud, entouré de créatures magnifiques.

Ce roman (cela peut-être un spoil) m’a fait penser à Nanny McPhee.
« Tant qu’on a besoin de  moi, mais qu’on ne veut pas de moi, je reste. Mais le jour où on voudra de moi, mais qu’on n’aura plus besoin de moi, ce jour-là, je partirai. »
Timothée, ce petit elfe qui grandit à la vitesse de l’éclair, est un don du ciel (ou plutôt du monde astral en l’occurence) qui aide Madeleine à refaire sa vie.

Pour conclure, je donne un 20/20 pour ce magnifique coup de coeur.

Logo Livraddict

Jj

Le jour des cons – Tadzul Lempke

Hello à tous ! Petite chronique Suisse aujourd’hui ! Avec un auteur bien de chez moi ahaha

Résumé

 »Vous êtes dans ma tête. Là où il n’y aura prochainement plus de lois, plus de règles. Les lois, c’est pour les gens bien. C’est ce qu’on m’a appris. Pourtant, je dois me défaire de ce qu’on m’a appris. Les cons se foutent des lois. Les cons font ce qu’ils veulent. Demain, je rejoindrai les cons. Parce que demain, c’est le Jour des Cons.

Le coup de foudre

Voici le premier roman d’un homme fêlé qui force l’admiration, ceci est son premier roman, je l’ai acheté suite à la lecture de son second roman que je chroniquerais aussi.

Une phrase au hasard

Son corps flasque convulse. Ses bourrelets font des vagues.

Mon avis

consonne ; R. Voyelle ; A. Consonne ; G. Consonne ; T. Voyelle ; A. Consonne ; N. Voyelle ; E. Consonne ; D. Consonne ; N.

Mmmh, j’ai cinq lettres : GEANT.

Moi, j’en ai dix : DERANGEANT.

Mais aussi court, ce petit roman ne fait qu’une quarantaine de pages, mais assez pour me déranger au plus profond de moi. Pour être franc, on est très loin d’une oeuvre littéraire, on est même très loin d’une oeuvre tout court. Tadzul Lempke nous offre le pétage de plomb magnifique d’un homme dont on ignore le nom.

L’écriture est sympathique, mais très cru, l’auteur ne lésine par sur les détails sordides. Si je devais citer le genre qui lui correspond le plus, j’utiliserais un terme plus approprié aux jeux vidéos habituellement : Beat them all. C’est exactement ce qu’on voit dans ce livre…

Pour conclure, je donne un 20/20, coup de coeur complet sur cette petite nouvelle sordide. Pour ceux qui diront qu’il n’y a pas de fond, je répondrais que c’est cette absence de fond qui est la plus sidérante et captivante…

 

Logo Livraddict

 

Jj