Ma vie a changé – Marie-Aude Murail

Bien le bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous parle d’un gros coup de coeur que j’ai découvert grâce à une amie, Victoire des Archives d’une lectrice.

Titre : Ma vie a changé
Auteure : Marie-Aude Murail
Édition : L’école des loisirs
Nombre de pages : 180
Genre : Fantastique / Jeunesse

Un phrase au hasard

– J’ai perdu…
J’étouffais un cri. Il allait m’annoncer quelque horrible nouvelle. La mort d’un fils dans un pays lointain.
– J’ai perdu mon elfe.

Résumé

Si votre appartement sent inexplicablement le muguet, et éventuellement la violette, et que cette odeur vous submerge pour disparaître totalement l’instant d’après. Si chez vous des objets changent de place mystérieusement. Si vous ne pouvez en accuser personne. Si vous découvrez sur votre bureau ou dans votre chambre des objets qui ne vous ont jamais appartenu. Si le voisin du dessous vient vous voir et vous explique qu’il a perdu son elfe. Si vous êtes déprimé(e). Si vous pensez que la raison vous quitte. Alors, que vous croyiez ou non aux choses de l’au-delà, vous pouvez être certaine que votre vie va changer.

Le coup de foudre

Une amie qui le lisait, et qui m’a dépeint ce livre comme une fresque merveilleuse et enfantine. ça m’a donné envie de le lire.

Mon avis

Un gros coup de coeur ! Pourtant, en ouvrant ce roman, j’ai d’abord détesté son personnage principal. Madeleine semblait être la documentaliste la plus dépressive sur terre et semblait affublé de la Team Branquignole dans son entourage :

– Son fils, qui donne l’impression d’être le futur cancre
– Sa stagiaire, qui se demande si le livre des records se classe plutôt en poésie ou en documentaire, ou si Victor Hugo se classe sous la lettre V ou H.
– Son voisin, qui a l’air d’avoir un grain
– Et j’en passe…

Et pourtant ! Malgré le désespoir grandissant de Madeleine, un événement va changer sa vie : l’arrivée de Timothée, un elfe.

On passe du désespoir au bonheur à la lecture de ce petit roman qui sent le muguet et l’espoir. Madeleine s’ouvre gentiment à la vie, et même si quelques passages m’ont laissé bête un instant, du fait de leur changement radical de contexte, l’histoire est superbe.

L’écriture est douce et apaisante, on entre dans ce roman comme dans un bon bain chaud, entouré de créatures magnifiques.

Ce roman (cela peut-être un spoil) m’a fait penser à Nanny McPhee.
« Tant qu’on a besoin de  moi, mais qu’on ne veut pas de moi, je reste. Mais le jour où on voudra de moi, mais qu’on n’aura plus besoin de moi, ce jour-là, je partirai. »
Timothée, ce petit elfe qui grandit à la vitesse de l’éclair, est un don du ciel (ou plutôt du monde astral en l’occurence) qui aide Madeleine à refaire sa vie.

Pour conclure, je donne un 20/20 pour ce magnifique coup de coeur.

Logo Livraddict

Jj

Publicités